LALTERITE

La vie de mes morts un ouvrage collectif

📖 Ouvrages
📅 mercredi, 22 janvier 2020 11:50

« La vie de mes morts » est un ouvrage collectif que publie la revue L’Altérité. Il évoque diverses expériences du deuil à travers le témoignages de plusieurs auteurs. Le sujet paraît difficile parce que la mort est taboue dans nos sociétés modernes qui promeuvent la performance et la technologie transhumaniste. Elle ne l’est plus si nous apprenons à vivre avec. Adressez vos témoignages à l’Altérité sur tous les tons et sous toutes les formes littéraires que vous souhaiterez leur donner afin d’inviter la faucheuse à manger à notre table « avant qu’elle ne s’invite elle-même sans y être conviée ».

Accéder à l'ouvrage.

 

Thibaut Rostagnat

📖 Promenades dans les bois du roman et d'ailleurs
📅 vendredi, 07 avril 2017 15:39

Thibaut Rostagnat est artiste freelance. Il a étudié à l’école Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains à Roubaix. Il a également étudié à l'ENSBA de Lyon (Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts) ainsi qu'à l'Accademia di belle arte di Brera (Milan). Il habite Lille.

"fontaine" est une vidéo d'animation réalisée en 2012, durée 5 min, exposée à l'Atelier Meraki du 27 au 30 avril 2017, Paris.

http://thibaut-rostagnat.tumblr.com/

 

Commémoration de la Grande Guerre : Un tir groupé

📖 Ouvrages
📅 jeudi, 09 février 2017 17:45

Nous avons fait le choix d'intégrer dans cette rubrique un ensemble de chroniques portant sur des livres presque tous écrits par des écrivains poilus. Ce dossier, intitulé "Commémoration de la Grande Guerre : un tir groupé" comprend un peu moins d'un vingtaine d'auteurs. Vous êtes évidemment, chers lecteur de L'Altérité, bienvenus pour abonder de vos propres lectures ce corpus, voire d'étayer, de contester ce qui existe déjà. La rédaction.

Ouvrir le dossier

 

L'éclectique

📖 Poésie
📅 dimanche, 09 octobre 2022 19:45
L’aube de l’au-delà arrive à ma rencontre
Avec quelques pourquoi et du pour et du contre,
Le soleil noir se lève pour voiler mes grands yeux
Afin que la fin vienne sans pouvoir voir les dieux.