PELLENEC Anaïk
21 mars 2019

Formes courtes un recueil d'haikus de Anaïk PELLENEC

 - 
Formes courtes. Et pourquoi pas haïku ? Parce que la forme de l’haïku respecte des règles strictes qui en font, outre leur évanescente beauté, des bijoux sertis dans une contrainte certes créative mais parfois scolastique. Tandis-que l’or et la pierre précieuse siéent particulièrement à certains doigts, d’autres doigts préfèrent l’argent et la pierre fine ou le bois et le fer ou tout autre matériau susceptible de dématérialiser le bijou au p...
24 mars 2018

Kazuo ISHIGURO Les vestiges du jour, une chronique d'Anaïk PELLENEC

En posant le livre que je nomme de mémoire « La promesse de l'aube » comme dans un inversement du temps, je m'interroge sur la source de la joie éprouvée à chaque lecture que j'en faisais. Le thème traité ne m'intéresse pas, l'époque non plus, le personnage principal Stevens est aux antipodes de mon univers. Alors quoi ? La langue ? Je dirais oui car elle est savoureuse et semble fondre dans la bouche comme une caresse aussitôt lue, ouvrant des horizons. Jam...
31 janvier 2018

Kazuo ISHIGURO Le géant enfoui, une chronique d'Anaïk PELLENEC

Je suis entrée dans ce livre comme on entre dans les rêves, en ne sachant rien, sans attentes, juste avec l'envie de se laisser aller à lire comme on laisse le sommeil s'installer en nous. Bien m'en a pris, ce livre est un songe, aucun repère, les époques se mêlent les unes aux autres la réalité et les mythes sont si intimes qu'on ne sait plus qui de l'un ou de l'autre des personnages est réel. Puisque j'ai lâché toute logique et que mon mental n'est pl...