PIBAL "Le chant du cygne" Poésie 4

📅 17 mai 2024

Frileuse lune tu frémis

Teins les faubourgs de notre ville

En vert feu follet volubile

C’est l’heure où tous les chats sont gris

 

La brume lentement dépose

Son deuil, grésillent les néons

De quelques pubs sinistre chose

Qu’une jeunesse au diapason

 

Minuit la ronde des juke-box

Peut commencer Vincent s’étire

Londres et tombée info intox

Un ange pieusement soupire

 

Sur le pouls des regards absents

Une rose pâle a fleuri

Sourire absinthe, adolescent

Par un vieux miroir recueilli.

 

Photo L'Altérité

Dingle Bay hotel night