PIBAL "Le chant du cygne" Poésies 1 et 2

📅 27 avril 2024

 

Dans le silence baptismal

D'une nuit cent fois célébrée

J'oublie le soleil boréal

Traçant au ventre du quartier

 

Ses ombres chastes, calcinées

Cendres lues traversant le jour,

Plus rien ne survit à juillet

Dieu nous ignore, mon amour.

 

  

 Magot contristé par la ville

Jouant sa cruelle saison

Le froid taquin, mon viel Achille

Lèche et mordille tes talons,

 

Se fait les dents sur ta semelle

Raisonnez donc l'hiver d'un chiot

Suivant nos pas dans des ruelles

Blanchies d'orties, couvre ta peau.

 

Monsieur grommelle une incartade

Un vent glacial couvre sa voix

Dieu seul sans doute le regarde

Trainer la patte à Courbevoie.

 

 Illustration couverture : Nicolas MONJO

Pibal couverture le chant du cygne