Revue littéraire en ligne

Publication de texte, poésie et roman numérique   

L’Altérité est une revue littéraire en ligne constituée sous la forme associative. Elle se veut à la fois revue littéraire numérique et maison d’édition en ligne

L’Altérité se destine :

  • A créer un site d’échange d’idées, une sorte de club de réflexion à travers la publication de textes portant sur des thématiques propres à mieux comprendre notre monde ; et de former ainsi un espace sans frontières entre la littérature, la philosophie, l’économie et toute autre discipline puisant son authenticité dans l’histoire de l’homme, à laquelle des modèles quantitatifs et rationnels souhaiteraient substituer un homme sans histoire. L’accès à cet espace de publication de chroniques est gratuit pour tous les internautes désirant nous rejoindre.
  • A mettre à disposition une maison d’édition en ligne très impatiente de connaître et de faire partager une production littéraire variée : manuscrits oubliés dans un tiroir, écrivains encore anonymes, talents cachés, mémoire évoquée, essais, romans épistolaires, chroniques littéraires
picto poesie
Poésie

 

Fernando Grignola est un poète né à Agno en 1932 dans le canton du Vessin (Suisse italienne) et décédé le 22 aout 2022. Les Editions Conférence lui rendent hommage en publiant, le 20 janvier 2023, un recueil anthologique de son œuvre intitulé « Toute la vie, Poèmes 1957 - 2016 » traduit de l’italien et du dialecte tessinois par Christian Viredaz et préfacé par Flavio Medici.

La revue L’Altérité publie quelques-uns de ses poèmes en français et en dialecte. Nous sommes touchés par la beauté simple des poésies de Fernando Grignola. Et nous sommes également convaincus de la nécessité de servir de porte-voix à ce poète qui a raconté l’humain dans les duretés du labeur foncier ainsi que dans les illusions d’une modernité pourvoyeuse de richesses qui ne sont pas nécessairement celles que Jean Giono appelait les vraies richesses. C’est cette humilité qui rend Fernando Grignola si séduisant car sans rejeter d’office la société contemporaine susceptible d’adoucir la rudesse de la vie paysanne et ouvrière, il ne peut s’empêcher de faire le constat que « le progrès, présenté dans son dynamisme destructeur, apparaît comme une apocalypse qui ne laisse que des ruines ».

https://www.revue-conference.com/

Chroniques
Voir ailleurs : la revue Contrelittérature dirigée par Alain Santacreu

Contrelittérature est une revue qui, comme L'Altérité, lutte contre la pensée hétéronome. Alain SANTACREU, son directeur, écrit dans la présentation du n°1 issu de la refondation de la revue en 2019 :
"Les paysans du midi appelle "talvera" cette partie du champ cultivé qui reste toujours vierge car c'est l'espace où tourne la charrue, à l'extrêmité de chaque rai labouré, espace de renversement perpétuel du sens, de sa reprise infini, de son éternel retournement. Avec ce numéro qui ouvre une nouvelle série, la revue Contrelittérature procède à son propre retournement sur l'espace de la talvera.
    La revue L'Altérité écrit dans un article publié en janvier 2021 (1), citant Jean Giono : "Le seul mot d'ordre depuis l'ivresse de la fin du 19ème siècle, c'est aller de l'avant. (...) aller de l'avant c'est retourner en arrière (2)". Selon l'auteur, retourner en arrière n'est pas régresser. C'est vivre, c'est à dire participer au cycle de la nature. Car les jours ne sont pas longs, dit Giono. Les jours sont rond".
    Contrelittérature publie aujourd'hui le numéro 4 de sa revue sur le thème "Terre et liberté". Pour accéder à la revue cliquez ici.

(1) Hervé Rostagnat "La démesure est-elle dans la nature de l'homme ?" Revue L'Altérité 27 janvier 2021

(2) Jean Giono « Triomphe de la vie » Editions Grasset, 1942, Page 30.



Logo lalterite
Et tout le reste...
 
Vous trouverez aussi dans L'Altérité les articles, les essais, les chroniques littéraires, les poésies publiés par nos auteurs et qui sont libres d'accès pour la plupart d'entre eux. Envoyez-nous vos écrits en vous adressant à contact@lalterite.fr
Poésie
19 janvier 2023 Fernando Grignola "Quand ils m'appellent"
Quand ils m’appellent poète j’ai l’impression d’être un poisson sorti de l’eau. Je ne veux pas passer pour un vantard qui vole des trésors à l’humilité du monde.   Mille chardonnerets sur l’explosion des acacias au bord du lac eux, leur chant ne parle que de l’homme qui sait écouter…
Chronique littéraire
15 janvier 2023 MISHIMA Yukio Le marin rejeté par la mer
MISHIMA Yukio Le marin rejeté par la mer[1] Remarques :      Le commentaire des œuvres de Yukio Mishima pose quelques difficultés en raison de la double traduction dont le texte a fait l’objet. Traduction du japonais à l’anglais d’abord et de l’anglais au français ensuite. Cette double intermédiation linguistique constitue…
Poésie
10 janvier 2023 Fernando Grignola "A mon père"
Maintenant que la brume envahit le village père, ne scrute pas ce qui distingue nos chemins. Car bien que tortueuse et à l’écart, la route que des ruisseaux égaux de sueur ont arrosée, il nous faudra la franchir les mains jointes.            … Un jour d’En…
Poésie
25 décembre 2022 Fernando Grignola "Et nous on est ici" (version remaniée 1997)
Quelle fichue corde de guitare il pourra bien pincer, ce paysan qui est là adossé à la porte du poulailler, si le maudit souci de nouer les deux bouts avec le petit clos juste en bas de chez lui lui ôte même la force de jurer ? Nous, on a…
Chronique littéraire
30 novembre 2022 John Haines : les étoiles, la neige, le feu
     Dans la collection, Totem de chez Gallmeister, on trouve également le livre d’Edward Abbey, Désert solitaire que la revue L’Altérité a déjà chroniqué. L’éditeur est spécialisé dans les livres de nature et d’aventure. La rencontre avec cet ouvrage a eu lieu, très opportunément, dans un magasin de sport…
Chronique littéraire
21 novembre 2022 "Résurrection" de Léon Tolstoï ou Si Lénine avait raison ?
     Nekhludov a le titre de prince. Il est respecté. Il est militaire et vaillant guerrier. Il rencontre chez ses tantes une jeune servante nommée Maslova avec laquelle il entretient un amour platonique. Quelque temps après, de retour chez elles, il rencontre à nouveau cet amour de jeunesse. Mais…